Le 10 décembre 1987, une année après la disparition du violoniste Arthur Grumiaux, Amanda Grumiaux-Webb constituait, avec quelques personnalités proches du grand violoniste, la Fondation Baron Arthur Grumiaux.

Deux ans plus tard, se constituait à Bâle, sous l'impulsion d'admirateurs suisses du violoniste, une nouvelle association en hommage à Arthur Grumiaux : l'Association AREMI (Association pour la Recherche d'une Éthique Musicale pour les Interprètes).

Ces deux associations ont pour objet "la défense des valeurs culturelles et éthiques qui étaient celles que s'était choisies le violoniste Arthur Grumiaux, qu'il a défendues toute sa vie et qu'il a exprimées dans les interprétations des œuvres qu'il jouait".




Ces quelques années d'existence ont vu un ensemble d'activités se développer :


Le 7 novembre 1989, un grand concert d'hommage national à Grumiaux a eu lieu au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en présence de la Reine Fabiola, de la Reine Marie-José d'Italie et de la Grande Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg.
Ce concert était organisé par la Société Philharmonique de Bruxelles en collaboration avec le Festival de Flandre, le Festival de Wallonie, la RTBF et la BRT. De nombreux artistes belges et étrangers ont apporté leur concours à cette manifestation.


Des commandes d'œuvres pour trio à clavier ont été confiées à différents compositeurs : Nicolas Bolens (Suisse) en 1994 ; Daniel Almada (Argentine) en 1995 et Frédéric Van Rossum (Belgique) en 1999.
L'œuvre pour trio à clavier de Nicolas Bolens intitulée "Trois tableaux" a été créée en Suisse lors d'un concert organisé à La Chaux-de-Fonds, le 12 mai 1996 par l'association des Amis du Conservatoire et des Heures de Musique, en collaboration avec la Radio Suisse Romande.
L'œuvre pour trio à clavier et bande électronique de Daniel Almada intitulée "ira" a été créée le 13 novembre 1997 à Bâle au cours du festival "Tage fur Live-Elektronische Musik Basel 1997".
L'œuvre pour trio à clavier et clarinette de Frédérik Van Rossum intitulé "In memoriam Arthur Grumiaux" a été créée le 4 octobre 2000 lors d'un concert de la Société Philharmonique en collaboration avec le Festival des Flandre.


Des colloques et séminaires avec la collaboration de personnalités du monde musical et scientifique ont été organisés au sein de différentes universités, tant en Belgique qu'à l'étranger :

à l'Université de Louvain-La-Neuve :
- en 1992, "L'enfant et le son" sous la présidence du Baron G. Thinès, (actes du colloques publiés par le Conseil de la Musique de la Communauté Française de Belgique en 1992 dans "Orphée apprenti" n°13)
- en 1993, "La partition interroge" sous la présidence de Sir Colin Davis,
- en 1994, "Le défi de l'improvisation" sous la présidence de Lord Menuhin,
- en 1998, "L'expérience musicale, état d'éveil paradoxal", sous la présidence de T. De Smedt et P. Marion.

à l'Université de Genève :
- en 1995, "Le temps et la forme, pour une épistémologie de la connaissance musicale" (textes publiés par E.Darbellay, Drooz 1998)



En 1994, Philips Classic (Japon), éditait l'intégrale des enregistrements d'Arthur Grumiaux (deux coffrets de 79 CD).


En 1996, pour le 10ième anniversaire de la disparition du violoniste, de très nombreux concerts ont eu lieu en Belgique sous le patronage de la Reine Fabiola.
Lors d'un concert d'hommage donné par le Trio Grumiaux dans la salle du conservatoire de Bruxelles, les directeurs des Conservatoires Royaux de Bruxelles ont inauguré, en présence de la Reine, une plaque commémorative à la mémoire d'Arthur Grumiaux.
Les associations ont contribué à l'enregistrement des œuvres exécutées durant ce concert (CD Philips Arti-Choc, n° 465 457-2).


En 1996 toujours, deux autres compact disques d'œuvres de compositeurs belges interprétés par Arthur Grumiaux ont été édité en hommage par la société Philips (2CDs n° 454 978-2).


Le 28 septembre 1996, les autorités de la ville de Charleroi inauguraient le Conservatoire Arthur Grumiaux.
Le 20 octobre 1996, une plaque commémorative était apposée sur la maison du grand-père de Grumiaux par le Bourgmestre de Fleurus. Un concert du Trio Grumiaux avait lieu le même jour en l'Eglise Saint Victor de Fleurus.
Enfin le 28 octobre 1996, la Poste belge émettait un timbre à l'effigie d'Arthur Grumiaux et les deux associations éditaient à la même époque une médaille d'hommage en or et en argent.


Le 1 octobre 1997, la Bourgmestre de Rhode-Saint-Genèse inaugurait l'avenue Baron Arthur Grumiaux. Cette même avenue où dès 1952, Amanda et Arthur Grumiaux avait fait construire leur maison par l'architecte sculpteur Jaques Moeschal.


Depuis l'année 1997, les associations apportent leur soutien au développement de la "Méthode Thys" utilisée par l' association "Centre de Création Musicale" au sein de différents ateliers utilisant des moyens électroacoustiques - notamment à Charleroi, Ottignies et Genève.


Depuis 1997, les associations soutiennent également le cycle de concerts "Sa-Me-Di la Musique" organisé au Conservatoire de Charleroi.
Elles ont depuis la même année apporté leur soutien au développement de la "Méthode Thys" - en Belgique, en France et en Suisse, notamment au Conservatoire Grumiaux à Charleroi, au Conservatoire de Genève (CPM) et au Conservatoire de Bâle (Musikschule).


Le 8 mars 1999, l'Ambassade d'Israël à Bruxelles faisait savoir à la Baronne Amanda Webb-Grumiaux, Présidente d'honneur de la Fondation Baron Arthur Grumiaux, que la "Yad Vashem Fondation", lui attribuait le titre de "Juste parmi les Nations", pour son action courageuse durant la deuxième Guerre Mondiale.


En janvier 2000,les associations ont participé à la constitution d'une nouvelle association ayant son siège à Lyon et appelée "Aremi France".
Depuis juin 2000, cette nouvelle association, avec l'appui d'un groupe de "consultants" issus de milieux scientifiques multidisciplinaires, a organisé plusieurs séminaires (publication des textes en préparation).


Le 18 mars 2000, la "deuxième journée Grumiaux" était organisée par la Ville de Charleroi. A cette occasion, différentes animations ont pris place au Conservatoire Grumiaux.


Le 15 décembre 2000, la Société Philharmonique organisait au Conservatoire de Bruxelles un concert d'hommage à Arthur Grumiaux avec en soliste le violoniste F. P. Zimmermann et au programme des œuvres de Lekeu, Isaye et Franck.


Durant cette même année 2000, les associations ont fait paraître les "Souvenirs inachevés" de Dom Adrien Nocent.


D'autre part, les deux associations poursuivent la recherche et la constitution d'archives sonores des très nombreux enregistrements sur bandes magnétiques d'œuvres exécutées par Arthur Grumiaux lors de concerts organisés par des stations radio. Ce faisant nous espérons que certains de ces enregistrements puissent être repris et édités sur disques CD.



Fondation Baron Arthur Grumiaux

Siège :
Musée Arthur Grumiaux - 28 Rue Juppin - 5000 Namur






AREMI, l'association

Siège :
6 rue de Saussure - CH-1211 Genève-11 - Suisse